Comment optimiser son site e-commerce pour le référencement ?

Bien souvent, je dirais même dans plus de 90 % des cas, un site e-commerce est créé avant d’avoir été pensé à son référencement. Le chef de projet pense généralement que cela fonctionne ainsi : création du design > développement du site > référencement, mais cela se traduit inévitablement par une perte de temps et donc d’argent, car il faudra retravailler une partie plus ou moins importante de la conception du site.

Ecommerce marketing

Le référencement d’un site e-commerce doit être pensé en amont et il doit être parfaitement cohérent avec le développement du site, car le code et le contenu jouent énormément sur le référencement. Nous verrons donc à travers cet article les bonnes pratiques à suivre pour optimiser au mieux son site marchand pour le SEO.

Attention au duplicata de contenu !

Site accessible avec et sans www

Ce cas revient très souvent : lorsque le site est accessible à cette adresse : http://siteweb.com/ et http://www.siteweb.com/. C’est considéré comme du duplicate content par Google et les autres moteurs de recherche. Il faudra donc effectuer une redirection de type 301 du site sans www vers www ou l’inverse, comme cela vous convient le mieux.

Site complétement dupliqué

C’est bien la pire chose à faire : rendre son site accessible depuis plusieurs adresses web différentes, par exemple : www.ecommerce.com, www.ecommerce.net, www.ecommerce.fr…

La il sera difficile d’éviter la désindexation de vos sites et cela ne vous aidera aucunement pour votre visibilité !

Page accessible à plusieurs URLs

Si une page est accessible via http://www.siteweb.com/page.html et http://www.siteweb.com/page/, cela ne convient pas non plus. Sur des sites codés à la main, voire sur certains CMS, la page d’accueil est accessible via http://www.siteweb.com/ et http://www.siteweb.com/index.php, il faut y remedier en effectuant une redirection 301 de /index.php vers / via htaccess.

Duplicata de fiches produits

Ce cas revient malheureusement bien souvent quand on dispose de centaines, voire de milliers de produits à vendre, et particulièrement lorsqu’ils sont similaires. Si vous disposez d’une énorme quantité de produits à vendre, ce que je préconiserai serait de focaliser votre référencement sur les pages de catégories de produits plutôt que sur les pages de produits. Eviter les descriptions trop longues sur toutes vos fiches produits afin d’éviter qu’elles se fassent pénaliser et proposer cependant un contenu unique et de qualité sur vos catégories, nous y reviendrons plus tard.

Produire du contenu de qualité

L’optimisation du contenu de son site e-commerce est primordiale pour espérer obtenir de bonnes positions. Focalisez-vous sur les pages que vous souhaitez positionner sur Google et publiez-y du contenu de qualité (page d’accueil, catégories, fiches Produit importantes).

Longueur des textes

Il n’y a pas de règles particulières en terme de longueur, mais souvent plus le contenu est long (sans en faire trop non plus pour ne pas gâcher l’expérience utilisateur), mieux le site sera lisible et apprécié par les moteurs de recherche.

Optimisation des textes

Si il y a bien une chose que je ne conseillerai pas aujourd’hui pour le référencement : c’est le keyword stuffing (utilisation abusive de mots clés à répétition). Essayez de produire des textes de qualité, destinés à vos prospects/clients, pas aux moteurs de recherche. Cela marchera tout autant et vous ne prendrez aucun risque de pénalité manuelle à cet effet.

Optimiser le code de vos pages

Systématiquement, une agence web ou un développeur freelance qui n’est pas sensibilisé au référencement ne saura pas produire un code optimisé et c’est bien normal. C’est pourquoi, il est indispensable de faire appel à un référenceur en amont dans la mesure du possible, ou en aval si c’est trop tard, pour partir sur de bonnes bases.

Optimisation des balises

 

Optimisation des balises TITLE

La balise TITLE est un élément déterminant pour le référencement d’une page, ça se configure rapidement, mais il est essentiel qu’elle soit bien choisi. La balise TITLE correspond à ce qui s’affiche dans les résultats de recherche des moteurs, elle doit donc être attractive et elle doit donner envie de cliquer sur le lien.

Il faudra cependant qu’elle ne soit pas trop longue pour qu’elle soit entièrement lisible sur Google.

Pour qu’elle soit efficace pour le référencement, il faudra y placer le mot clé ou l’expression principal(e) visé(e) avec cette page, accompagné du nom de votre site ou de votre marque, par exemple : « MaTableBasse.net : Boutique de tables basses design en France » ou encore « Devis travaux en ligne | DevisContact.com ».

Il ne faut surtout pas que votre balise TITLE soit surplombé de mots clés, premièrement cela ne donnera pas envie aux visiteurs de cliquer sur votre lien et deuxièmement cela ne plaiera pas non plus à Google. Enfin, dernier conseil : il faut que toutes vos balises TITLE soient différentes et qu’elles décrivent au mieux le contenu de chaque page.

Optimisation des permaliens

Si vous avez la possibilité d’optimiser vos permaliens, pour chaque page essayez de créer l’URL la plus courte et la plus claire possible. Evitez les liens à ralonge contenant pleins de variables incompréhensibles pour vos visiteurs.

Optimisation des balises Meta Description

La balise meta description correspond à la description que l’on retrouve dans les résultats de recherche de Google et des autres moteurs. Elle ne vous aidera pas à mieux ranker mais si elle est bien définie, elle donnera d’autant plus envie aux internautes de visiter votre boutique plutôt que celle d’un concurrent qui n’a pas soigné sa balise TITLE et/ou sa meta description.

Je comprends que vous ne le fassiez pas pour toutes les pages de votre boutique, cependant prenez le temps de le faire au moins pour votre page d’accueil et pour les pages les plus importantes de votre site.

Les balises Meta Keyword

A oublier au plus vite ! Ne perdez pas votre temps à les remplir, ça n’aide aucunement pour votre référencement.

Optimisation des titres

Il est essentiel d’utiliser des titres dans les contenus de son site, pour que cela paraisse plus clair et lisible à vos utilisateurs, mais cela apporte aussi un plus en matière de référencement. Les titres ont en effet plus de valeur SEO qu’un texte normal, ce qui paraît logique.

Les titres s’emploient avec les balises H1, H2, H3, H4… Souvent on emploie que les trois premières balises (titre principal, sous-titre de niveau 1 et sous-titre de niveau 2), mais il se peut que pour certains pavés de textes (par exemple sur de nombreuses fiches Wikipedia), on retrouve des balises H4 voire H5, mais vous n’aurez normalement pas à les utiliser.

Dans la mesure du possible, la balise H1 doit être utilisée sur toutes les pages du site, une seule fois, pas plus, pas moins. Elle correspond au titre de la page ; pour la page d’accueil, ce sera par exemple le nom de votre site, ou le mot clé principal que vous visez si c’est fait subtilement ; pour les pages Produit, la balise H1 correspondra au nom du produit ; sur une catégorie, cela correspondra au nom de la catégorie…

Si vous n’avez pas de titre à placer en page d’accueil, placer la balise H1 si votre logo de telle sorte : «src=logo.png alt=Nom du site />». N’oubliez surtout pas la balise ALT qui correspond à la description de l’image destinée aux moteurs de recherche.

Pour toutes les pages importantes de votre boutique où vous présentez du contenu, organisez vos textes en plusieurs paragraphes avec des sous-titres H2 et si nécessaire des sous-titres H3. Placez-y vos mots clés importants mais proprement et pas systématiquement pour que cela paraisse naturel et utile pour le lecteur.

Optimisation des images

On y vient justement, il est primordial de placer l’attribut ALT sur toutes les images de votre site, car c’est ce qui permet aux moteurs de lire et de comprendre la signification et l’utilité de telle ou telle image. Si l’attribut ALT n’est pas défini, il peut difficilement savoir à quoi correspond une image (il se basera sur le contenu autour), mais elle se positionnera difficilement sur Google Images. Et certains l’ignorent peut-être, mais Google Images peut s’avérer être une bonne source de trafic sans trop déployer trop d’efforts ! Pour la petite anecdote, recherchez « pizza aux anchois » sur Google Images et appréciez le premier résultat ;)

Faites des liens !

Pour améliorer le maillage interne de votre site, faites des liens contextuels entre vos pages quand c’est nécessaire.

Faites un blog !

Gagner avec un blogLancer un blog en parallèle de votre boutique en ligne est un véritable plus, autant pour Google que pour vos prospects et clients. Cela vous permet à la fois de vous rapprocher de votre clientèle, mais aussi de vous faire mieux connaître de Google.

En publiant régulièrement des articles liés à votre domaine d’activité, vous montrerez à Google que votre boutique est active, qu’il y a une communauté derrière et cela vous permettra de ranker sur de nouveaux mots clés. Ce nouveau flux de visiteurs apportera par la même occasion de potentiels futurs clients.

A travers les articles de votre blog, vous pourrez très bien donner des conseils pratiques, des réponses aux principales interrogations de vos clients, présenter vos nouveaux produits, et par la même occasion citer vos produits en ventant leur mérite (sans trop en faire ;)).

Vous avez tout à gagner avec un blog, ce sera aussi une opportunité pour réaliser des partenariats avec d’autres sites et blogs de votre thématique.

D’autres conseils ?

Pour conclure cet article, voici d’autres points (un peu en vrac) à creuser pour optimiser au mieux l’expérience utilisateur et votre référencement interne :

  • Cela paraîtra logique mais ce n’est pas toujours respecté : rendez votre boutique compatible sur tous les navigateurs web mais également aux mobiles, il serait dommage de perdre des clients potentiels en raison d’un site illisible
  • Optimisez le chargement de vos pages, il faut que ce soit le plus rapide possible
  • Utilisez le lazy loading dans la mesure où vous avez des pages très longues avec beaucoup de contenus et d’images. Cela permet de charger votre contenu au fur et à mesure que vous scrollez la page
  • Créez un sitemap pour rendre votre site mieux accessible aux moteurs et indexer vos contenus plus rapidement
  • Créez une page d’erreur 404 sympa lorsqu’un visiteur se perd sur votre boutique
  • Lorsque vous changez l’URL d’une page, n’oubliez surtout pas de faire une redirection 301 de l’ancienne page vers la nouvelle
  • N’utilisez pas d’iframe pour afficher du contenu
  • Simplifiez la navigation au maximum, il faut que cela paraisse le plus simple possible
  • Evitez d’utiliser des popups, ça risque d’irriter vos visiteurs qui peuvent ensuite quitter le site
  • Si vous disposez de nombreux produits dans votre boutique, proposez un formulaire de recherche pour pouvoir trouver un produit spécifique plus rapidement
  • A la fin de vos pages Produit, affichez d’autres produits relatifs pour encourager vos clients à commander des articles similaires qui pourraient les intéresser.
  • Cela peut paraître étrange pour certains, mais il sera également préférable de faire des liens externes utiles, si possible via votre blog. Un site avec 0 lien externe, voire très peu de liens externes, peut paraître étrange aux yeux de Google. Pour renforcer la crédibilité de votre boutique, mieux vaut en faire quelques uns mais pas vers vos concurrents directs de préférence ;)
  • Lorsque vous faites un lien externe, ajoutez l’attribut target=« _blank » pour éviter que le visiteur quitte définitivement votre site
  • Tirez avantage des extraits enrichis
    • Créez une liste d’abonnés, via votre blog et/ou votre boutique
    • Si vous en avez la possibilité, essayez d’intégrer votre blog à Google News
    • Soyez présent sur quelques réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+, Linkedin, Viadeo, Pinterest… à vous de voir où vous pourrez capter l’intérêt de votre cible

Je crois qu’on a fait le tour de l’essentiel pour optimiser au mieux votre boutique pour le référencement. Après avoir revu et corriger les points faibles de votre e-boutique, ce n’est pas le moment de vous reposer sur vos lauriers, car le référencement interne n’est pas suffisant pour être présent dans le haut des SERP, il faudra également travailler votre référencement externe qui est un travail d’autant plus long et délicat. Un conseil : réfléchissez à deux fois avant de choisir un prestataire en netlinking et ne choisissez pas le moins cher, vous risquez d’être déçu !

Vous pouvez poursuivre votre lecture sur l’optimisation de site e-commerce sur info-ecommerce.fr avec 40 idées pour un meilleur positionnement, le blog Axe-Net propose un article très intéressant sur le lancement d’un site e-commerce et je conseillerai également la lecture de : 4 points essentiels à creuser avant de lancer un site.

Enfin, si je devais conseiller un ouvrage hyper complet sur le sujet, ce serait indéniablement « Tout savoir sur… Comment réussir son site e-commerce », à lire sans modération si vous avez un projet de site e-commerce en tête !

Comment obtenir des backlinks de qualité ?
Les tendances du SEO